Sergey Klychkov

Le ciel et la terre

5 avril - 25 avril 2018

Accueil : jeudi 5 avril 2018, 18h-20h

Renseigner

Sergey KlychkovLes peintures de sont à la fois fantaisistes et profondes, studieuses et spontanées. Se concentrant principalement sur le portrait, Klychkov est particulièrement habile à délimiter les détails expressifs du visage humain. Tout en privilégiant les beaux-arts à l'illustration, ses peintures suggèrent néanmoins des récits. Cela ressort le plus lorsque son travail dépeint des juxtapositions dépareillées de phénomènes dans des paysages fantastiques, impliquant des racines dans une histoire fictive très développée.

Dans Les lunes (2015), l'utilisation de peintures à l'huile par Klychkov confère à son sujet un aspect folklorique. Représentant une fantaisie lunaire, deux nus féminins sont assis sur les toits des maisons, tandis que deux autres volent dans les airs. Une cinquième figure féminine monte sur un cheval violet au centre de la scène. La distorsion spatiale déformée des membres des personnages, ainsi que des maisons, donne à l'image une sensation dionysienne, tandis que la palette de couleurs de Klychkov recouvre cette énergie d'une tranquillité aux teintes cendrées. À la limite de l'illustratif, le spectateur ne peut qu'imaginer la trame de fond d'une telle œuvre. Pris par le calme presque littoral du tableau, le spectateur pourrait se sentir pris dans la même insouciance avec laquelle les deux femmes se prélassent sur un toit nocturne.     

Voir les expositions passées

Sergey Klychkov

Le ciel et la terre

5 avril - 25 avril 2018

Accueil : jeudi 5 avril 2018, 18h-20h

The Moons
Les lunes

Huile sur toile
59,5" x 39,5"

Renseigner Voir le catalogue

Sergey KlychkovLes peintures de sont à la fois fantaisistes et profondes, studieuses et spontanées. Se concentrant principalement sur le portrait, Klychkov est particulièrement habile à délimiter les détails expressifs du visage humain. Tout en privilégiant les beaux-arts à l'illustration, ses peintures suggèrent néanmoins des récits. Cela ressort le plus lorsque son travail dépeint des juxtapositions dépareillées de phénomènes dans des paysages fantastiques, impliquant des racines dans une histoire fictive très développée.

Dans Les lunes (2015), l'utilisation de peintures à l'huile par Klychkov confère à son sujet un aspect folklorique. Représentant une fantaisie lunaire, deux nus féminins sont assis sur les toits des maisons, tandis que deux autres volent dans les airs. Une cinquième figure féminine monte sur un cheval violet au centre de la scène. La distorsion spatiale déformée des membres des personnages, ainsi que des maisons, donne à l'image une sensation dionysienne, tandis que la palette de couleurs de Klychkov recouvre cette énergie d'une tranquillité aux teintes cendrées. À la limite de l'illustratif, le spectateur ne peut qu'imaginer la trame de fond d'une telle œuvre. Pris par le calme presque littoral du tableau, le spectateur pourrait se sentir pris dans la même insouciance avec laquelle les deux femmes se prélassent sur un toit nocturne.     

The Moons
Les lunes
The Moons 3
Les Lunes 3
The Moons 2
Les lunes 2
Anna
Anne
Renseigner Voir le catalogue

Voir les expositions passées de Sergey Klychkov

Ciel et Terre | 5 avril - 25 avril 2018

L'infini des pensées
50" x 50" - Acrylique sur toile