Chinemerem Omeh

Red Dot Miami 2021

1 décembre - 5 décembre 2021

Accueil : jeudi 1er décembre 2021, 18h-20h

Renseigner

Chinemerem Omeh's la faim de paix, d'espoir et d'amour mêlés à de dures réalités rendent l'expression de la douleur, de la dépression et de la tromperie inévitable dans son travail. Tout au long de son éducation au Nigeria, ses penchants artistiques ont été dissuadés par ses pairs, ses enseignants et même ses parents, car aspirer à devenir artiste était un moyen peu pratique de gagner sa vie. Ce découragement a non seulement renforcé son amour de l'art, mais l'a aussi nourri. Au centre de ses peintures se trouve l'exil auto-imposé de l'homme de l'amour et le rejet de la coexistence pacifique, qui, selon Omeh, est la prémisse de notre existence.

Esthétiquement inspiré par les paysages de sa patrie, Omeh utilise la surface fissurée de la Terre qui se produit pendant la saison de l'Harmattan et les utilise comme métaphores. Les fissures, bien que causées par une Terre-Mère affamée d'eau, représentent l'espoir, la paix, l'acceptation et le désir d'une restauration du monde naturel. Sa technique implique l'application grossière et lourde d'une couleur morte, mélangée à de l'huile de lin, créant un effet unique et original.

Voir les expositions passées

Chinemerem Omeh

Red Dot Miami 2021

1 décembre - 5 décembre 2021

Accueil : jeudi 1er décembre 2021, 18h-20h

Genome of More Copies (IV)
Génome de plusieurs copies (IV)

Gâteau huile sur toile
16 "x 24"

Renseigner Voir le catalogue

Chinemerem Omeh's la faim de paix, d'espoir et d'amour mêlés à de dures réalités rendent l'expression de la douleur, de la dépression et de la tromperie inévitable dans son travail. Tout au long de son éducation au Nigeria, ses penchants artistiques ont été dissuadés par ses pairs, ses enseignants et même ses parents, car aspirer à devenir artiste était un moyen peu pratique de gagner sa vie. Ce découragement a non seulement renforcé son amour de l'art, mais l'a aussi nourri. Au centre de ses peintures se trouve l'exil auto-imposé de l'homme de l'amour et le rejet de la coexistence pacifique, qui, selon Omeh, est la prémisse de notre existence.

Esthétiquement inspiré par les paysages de sa patrie, Omeh utilise la surface fissurée de la Terre qui se produit pendant la saison de l'Harmattan et les utilise comme métaphores. Les fissures, bien que causées par une Terre-Mère affamée d'eau, représentent l'espoir, la paix, l'acceptation et le désir d'une restauration du monde naturel. Sa technique implique l'application grossière et lourde d'une couleur morte, mélangée à de l'huile de lin, créant un effet unique et original.

Genome of More Copies (IV)
Génome de plusieurs copies (IV)
Genome of more copies(i)
Génome de plus de copies(i)
Genome of more copies(ii)
Génome de plus de copies(ii)
Genome of more copies(iii)
Génome de plus de copies(iii)
Renseigner Voir le catalogue

Voir les expositions passées de Chinemerem Omeh

Point Rouge Miami 2021 | 1 décembre - 5 décembre 2021

L'infini des pensées
50" x 50" - Acrylique sur toile