Ana Davila

Le ciel et la terre

5 avril - 25 avril 2018

Accueil : 5 avril 2018, 18h00 - 20h00

Renseigner

Ana DavilaLes peintures lyriques de sont aussi chargées d'expression personnelle et de liberté artistic que saisissantes par leur contenu visuel. Travaillant en techniques mixtes sur toile, Dávila superpose des coups de pinceau abstraits et organiques et une grande variation de matériaux d'une manière apparemment sans fin qui imprègne chaque œuvre de sa propre individualité et personnalité; tout au long de la pratique de Dávila, aucune œuvre ne se ressemble.

Dans des œuvres telles que Orgasme (2017), des gouttelettes spongieuses de jaune vif, de vert et de bleu cobalt à l'arrière-plan de la composition sont brusquement interrompues par des bandes granuleuses et texturées de pourpre vif qui dominent le premier plan et le quadrant supérieur droit de la peinture. L'accent mis par Dávila sur les tons et les textures contrastés est à la fois très émotif et reflète la nature en constante évolution de l'expérience humaine. Dans des ouvrages tels que Ouiiii!!! (2017), les couches d'arrière-plan rouge vif sont brusquement interrompues par des gouttelettes énergiques, des bandes, des timbres et des gouttes de bleu ciel, de crème et de noir. Chaque éclaboussure de peinture aveugle semble s'engager dans des conversations frénétiques les unes avec les autres, commandant ainsi une vie propre.

Ana Davila

Le ciel et la terre

5 avril - 25 avril 2018

Accueil : 5 avril 2018, 18h00 - 20h00

Orgasme
Orgasme

51,5" x 38,5"

Ouiiii!!!
Ouiiii!!!

51,5" x 38,5"

En moi
En moi

51,5" x 38,5"

Renseigner

Ana DavilaLes peintures lyriques de sont aussi chargées d'expression personnelle et de liberté artistic que saisissantes par leur contenu visuel. Travaillant en techniques mixtes sur toile, Dávila superpose des coups de pinceau abstraits et organiques et une grande variation de matériaux d'une manière apparemment sans fin qui imprègne chaque œuvre de sa propre individualité et personnalité; tout au long de la pratique de Dávila, aucune œuvre ne se ressemble.

Dans des œuvres telles que Orgasme (2017), des gouttelettes spongieuses de jaune vif, de vert et de bleu cobalt à l'arrière-plan de la composition sont brusquement interrompues par des bandes granuleuses et texturées de pourpre vif qui dominent le premier plan et le quadrant supérieur droit de la peinture. L'accent mis par Dávila sur les tons et les textures contrastés est à la fois très émotif et reflète la nature en constante évolution de l'expérience humaine. Dans des ouvrages tels que Ouiiii!!! (2017), les couches d'arrière-plan rouge vif sont brusquement interrompues par des gouttelettes énergiques, des bandes, des timbres et des gouttes de bleu ciel, de crème et de noir. Chaque éclaboussure de peinture aveugle semble s'engager dans des conversations frénétiques les unes avec les autres, commandant ainsi une vie propre.

Orgasme
Orgasme
Ouiiii!!!
Ouiiii!!!
En moi
En moi
Renseigner

L'infini des pensées
50" x 50" - Acrylique sur toile
Joignez-vous à notre liste d'envoi