Hendrik Bellstedt

Éclairage

5 juin - 25 juin 2019

Accueil : 6 juin 2019, 18h00 - 20h00

Renseigner

Photographe allemand Hendrik Bellstedt découvre l'humour et la beauté dans des scènes et des objets ordinaires. Bellstedt s'inspire du paysage européen, qu'il parcourt souvent à moto, à la recherche de sujets intrigants. Originaire d'Allemagne de l'Est, Bellstedt a pratiqué les techniques traditionnelles de photographie en noir et blanc jusqu'à la chute du mur de Berlin en 1989. Il pratique actuellement la photographie numérique en utilisant un processus intuitif pour capturer des portraits intrigants d'objets inanimés, d'animaux et de plantes.

Dans "Rompre”, Bellstedt présente une scène d'une simplicité trompeuse. Au milieu de la composition, on voit une poubelle soutenue par deux longues barres métalliques en forme de jambes. La boîte est fortement bosselée au milieu et penche d'un côté, comme si elle reculait d'une blessure. Le traitement de cet objet par Bellstedt le place dans la ligne de mire directe du spectateur, lui accordant toute notre attention et notre préoccupation. Avec ce cadrage, Bellstedt anthropomorphise l'objet, lui conférant une histoire humaine relatable. Le titre "Rompre» ajoute une couche supplémentaire de sens, donnant à la pièce un sentiment général à la fois de sentimentalité et d'absurdité.

Hendrik Bellstedt

Éclairage

5 juin - 25 juin 2019

Accueil : 6 juin 2019, 18h00 - 20h00

Mieux que gris
Mieux que gris

8" x 12"

Rompre
Rompre

20" x 27,5"

La fin du dernier temps de glace
La fin du dernier temps de glace

39,5" x 59"

Long-Moyen-Court
Long-Moyen-Court

8" x 12"

Renseigner

Photographe allemand Hendrik Bellstedt découvre l'humour et la beauté dans des scènes et des objets ordinaires. Bellstedt s'inspire du paysage européen, qu'il parcourt souvent à moto, à la recherche de sujets intrigants. Originaire d'Allemagne de l'Est, Bellstedt a pratiqué les techniques traditionnelles de photographie en noir et blanc jusqu'à la chute du mur de Berlin en 1989. Il pratique actuellement la photographie numérique en utilisant un processus intuitif pour capturer des portraits intrigants d'objets inanimés, d'animaux et de plantes.

Dans "Rompre”, Bellstedt présente une scène d'une simplicité trompeuse. Au milieu de la composition, on voit une poubelle soutenue par deux longues barres métalliques en forme de jambes. La boîte est fortement bosselée au milieu et penche d'un côté, comme si elle reculait d'une blessure. Le traitement de cet objet par Bellstedt le place dans la ligne de mire directe du spectateur, lui accordant toute notre attention et notre préoccupation. Avec ce cadrage, Bellstedt anthropomorphise l'objet, lui conférant une histoire humaine relatable. Le titre "Rompre» ajoute une couche supplémentaire de sens, donnant à la pièce un sentiment général à la fois de sentimentalité et d'absurdité.

Mieux que gris
Mieux que gris
Rompre
Rompre
La fin du dernier temps de glace
La fin du dernier temps de glace
Long-Moyen-Court
Long-Moyen-Court
Renseigner

L'infini des pensées
50" x 50" - Acrylique sur toile
Joignez-vous à notre liste d'envoi