Tom Stahl

Renseigner

Artiste Tom Stahl utilise la photographie pour documenter et partager ses expériences de voyage à travers le monde. Pour Stahl, prendre des photos ne se limite pas à capturer un moment particulier. Il s'agit d'être présent dans l'instant présent et d'augmenter les chances qu'il se souvienne de ses expériences plus tard. Son travail révèle une fascination pour les structures artificielles et les personnes qui les habitent. En regardant les côtés des bâtiments, Stahl concentre son objectif sur une partie limitée de la structure, face au bâtiment. Cela supprime le contexte de la scène, concentrant notre regard sur les espaces intimes que contient chaque bâtiment. Dans le verre réfléchi, nous voyons des dizaines de lignes courbes, des perspectives déformées et des images superposées qui déforment notre relation avec la structure en question. Stahl nous oblige à réexaminer cet environnement urbain, nous rappelant tous les personnages et tous les espaces qui planent juste au-dessus de nos têtes. Cette juxtaposition crée de la tension et de la profondeur dans le cadre, conduisant le regard d’un intérieur caché à l’autre, nous donnant ainsi l’occasion de remarquer des détails que nous pourrions autrement manquer.

Oeuvres en vedette
Par la fenêtre de mon hôtel de Pékin #4 : Réflexions
Par la fenêtre de mon hôtel de Pékin #2 : Mur de bâtiments
Par la fenêtre de mon hôtel de Pékin #1 : Immeuble de bureaux

Tom Stahl

Par la fenêtre de mon hôtel de Pékin #4 : Réflexions

C-Print numérique sur aluminium
30" x 30"

Artiste Tom Stahl utilise la photographie pour documenter et partager ses expériences de voyage à travers le monde. Pour Stahl, prendre des photos ne se limite pas à capturer un moment particulier. Il s'agit d'être présent dans l'instant présent et d'augmenter les chances qu'il se souvienne de ses expériences plus tard. Son travail révèle une fascination pour les structures artificielles et les personnes qui les habitent. En regardant les côtés des bâtiments, Stahl concentre son objectif sur une partie limitée de la structure, face au bâtiment. Cela supprime le contexte de la scène, concentrant notre regard sur les espaces intimes que contient chaque bâtiment. Dans le verre réfléchi, nous voyons des dizaines de lignes courbes, des perspectives déformées et des images superposées qui déforment notre relation avec la structure en question. Stahl nous oblige à réexaminer cet environnement urbain, nous rappelant tous les personnages et tous les espaces qui planent juste au-dessus de nos têtes. Cette juxtaposition crée de la tension et de la profondeur dans le cadre, conduisant le regard d’un intérieur caché à l’autre, nous donnant ainsi l’occasion de remarquer des détails que nous pourrions autrement manquer.

Par la fenêtre de mon hôtel de Pékin #4 : Réflexions

C-Print numérique sur aluminium
30" x 30"

Par la fenêtre de mon hôtel de Pékin #2 : Mur de bâtiments

C-Print numérique sur aluminium
12" x 20"

Par la fenêtre de mon hôtel de Pékin #1 : Immeuble de bureaux

C-Print numérique sur aluminium
20" x 13,3"

Renseigner

Voir les expositions passées de Tom Stahl

L'infini des pensées
50" x 50" - Acrylique sur toile