Williamsburg

Williamsburg

Bushwick | Chelsea | Dumbo | Site inférieur Est East Village | SoHo | Upper East Side | Williamsburg

Au début du 20e siècle, Brooklyn est devenu un paradis pour les immigrants à la recherche de meilleures conditions de vie. À un moment donné, Williamsburg était le quartier le plus densément peuplé de la ville la plus densément peuplée des États-Unis. Aujourd'hui, Brooklyn a largement repris là où le SoHo des années 1980 s'était arrêté. Avec des loyers bas et de grands bâtiments industriels, Brooklyn attire de nombreux nouveaux artistes qui se détournent des quartiers de plus en plus embourgeoisés et commercialisés de SoHo et d'East Village.

Pour les artistes :

le Centre artistique et historique de Williamsburg a été fondée en 1996 avec la mission de « créer un pont entre les artistes locaux, nationaux et internationaux, les artistes émergents et établis et les artistes de toutes disciplines ».

Pour les visiteurs :

Le magazine du guide de l'art wagmag présente les galeries Williamsburg et Greenpoint et tient le quartier au courant de tous les événements, spectacles et ouvertures dans le monde de l'art.

Lorsque vous visitez le quartier, n'oubliez pas de visiter la brasserie de Brooklyn, de faire un tour et de déguster une délicieuse bière artisanale de Brooklyn.

Galeries :

  • 101 101, rue Grand
  • Galerie de la salle avant 147, rue Roebling
  • Galerie Gitana Rosa 19, rue de l'espoir
  • Serre 246 Union Ave (un lieu qui accueille des performances, des projections, des expositions, des ateliers et des programmes de résidence)
  • P339 339, avenue Bedford
  • Projet 722 722, avenue métropolitaine
  • SENS INVERSE 28, rue Frost
  • Soloway 348 4e Rue Sud
  • Sud d'abord 60 N 6th Street De plus, le week-end de Williamsburg
  • Artistes et puces marché est un endroit idéal pour découvrir le travail de nouveaux artistes et avoir un vrai goût de la couleur locale.

LE SAVIEZ-VOUS:

Rappelez-vous, New York était autrefois la « Nouvelle Amsterdam » et de nombreux endroits avaient autrefois des noms néerlandais. Brooklyn était autrefois Breuckelen, communément traduit par «terre brisée».